testeur Winform C# de l’API de la ville de Paris

La ville de Paris a récemment lancé son API (interface de programmation applicative) pour pouvoir accéder à des nombreuses données ouvertes (« open data ») que possède la ville.

J’ai réalisé un petit testeur de l’API, en C#
J’ai utilisé des composants open source, notamment pour « parser » le Json et générer son schéma (liens : Json.Net , Xamasoft Json class generator, et également ce lien)

Pour pouvoir l’utiliser, il faut :

– le framework .Net 4.5 (disponible ici: http://www.microsoft.com/fr-fr/download/details.aspx?id=30653 )

– un « jeton » (token) pour pouvoir utiliser l’API, gratuitement disponible en s’inscrivant sur le site dédié de la ville de Paris : https://api.paris.fr/

cette petite application affiche une liste de requêtes disponibles

une fois une requête sélectionnée, vous pouvez éditer ses paramètres dans la case en dessous (le nombre et les valeurs des paramètres dépendent de la requête sélectionnée)

l’application parcourt la réponse du serveur (en Json) et affiche les résultats en dessous : statut, message et les données de réponse.

Le schéma Json (généré à  partir des données de réponse) est également affiché.

Remarque: pour ne pas avoir à recopier votre « token » à chaque fois, vous pouvez l’insérer dans le fichier de configuration de l’application: (le fichier se nomme « testOpenData.exe.config »).
Le jeton est à insérer entre les deux guillemets après tokenHelp

En modifiant la requête affichée (ou bien en modifiant les requêtes dans ce fichier de configuration), vous pouvez en fait tester n’importe quelle API qui renvoie du JSON  (JavaScript Object Notation)

copie d’écran (mon jeton d’accès est volontairement grisé)

Paris API Tester

Paris API Tester

pour télécharger le binaire de l’application : lien –> ParisAPItester.zip

(Extraire le fichier zippé dans le dossier de votre choix et dans ce dossier, lancer « testOpenData » (ou « testOpenData.exe » si vous avez activé l’option d’affichage des extensions de fichier)

mise à jour du firmware du synology DS-107 en version 4.2 ou plus

Le dernier firmware officiel du synology DS107 est (et aurait du rester :-) ) le 3.1 ( DSM_DS107_1613.pat )

Mais…
on peut quand même le mettre à jour en DSM 4.2!

Comment faire ?
1) se connecter à l’interface web du : (typiquement : http://diskstation:5000/webman/index.cgi)

2) activater TELNET/SSH dans le panneau de contrôle (puis aller dans « services réseau » puis « terminal »)

3) si vous n’avez pas encore le logiciel Putty (client telnet gratuit), téléchargez-le pour pouvoir accéder au diskstation en telnet : http://www.chiark.greenend.org.uk/~sgtatham/putty/download.html

4) executer putty.exe , et pour le « host », indiquez : diskstation (ou bien l’ip de votre diskstation), cochez « telnet »  et cliquez sur « Open »

puttytelnetsyno

une fenêtre de console devrait apparaître:

tapez ‘root’ pour le login puis entrez votre mot de passe admin habituel pour le diskstation (le même mot de passe que pour se connecter sur l’interface web) ensuite appuyez sur la touche ‘entrée’

puttyconsole

remarque : le mot de passe n’apparait pas quand vous le tapez, c’est normal

5) tapez

cd ..
cd etc.defaults

(appuyez sur la touche ‘entrée’ à la fin de chaque ligne)

6)Editez le fichier  ‘synoinfo.conf’. Pour ce-faire, on peut utiliser l’éditeur vi, qui est intégré dans le syno, donc tapez simplement :
vi synoinfo.conf  puis appuyez sur la touche ‘entrée’ pour démarrer l’édition.

Maintenant… vi n’est pas vraiment un éditeur pratique donc voici quelques tuyaux :

  • l’éditeur  vi à un mode  commande,  et un mode entrée.
  • Appuyez sur la touche i pour passer en mode entrée.
  • maintenant que vous êtes en mode entrée, tout ce que vous tapez est inséré tel quel dans le document en cours d’édition.
  • Pour revenir en mode commande, apuuyez simplement sur la touche ‘echap’.
  • les flèches de curseur sur votre clavier permettent de naviguer dans le document.
  • la touche effaçe les caractères sous le curseur quand vous êtes en mode commande.

Dans notre cas, on doit changer juste la première ligne de ce fichier:

unique="synology_powerpc_107"

et on la remplace par :

unique="synology_powerpc_109j"

Maintenant, il ne reste qu’à enregistrer le fichier modifié, pour cela, assurez-vous d’être repassé en mode commande (pour en être certain, appuyez sur la touche ‘echap’) et ensuite, tapez :

:wq

Cette commande indique à vi d’enregistrer et de quitter. si vous n’êtes pas sûr d’avoir bien édité le fichier comme il fallait, vous pouvez quitter en annulant vos modifications en tapant :

:q!
Si vous avez annulé ainsi, il suffit de retaper vi synoinfo.conf pour éditer le fichier de nouveau. (en général, il suffit d’appuyez sur la flèche du clavier montante « flèche vers le haut) pour que la dernière commande se réaffiche automatiquement.)

Si vous avez besoin de plus d’aide sur vi, vous pouvez aller sur ce lien (guide de l’éditeur vi)Mastering the vi editor.

7) Maintenant vous pouvez sortir de la session telnet en tapant exit (puis la touche ‘entrée’). La connexion telnet va ainsi se fermer.

8) ATTENTION : NE REDEMARREZ PAS LE SYNOLOGY MAINTENANT! (sinon vous devrez réinstaller l’ancien firmware du DS-107 complêtement, avec l’assistant synology)

Maintenant, votre synology pense que c’est un DS109
Ce qui va vous permettre de télécharger et d’installer le firmware du DS-109j via l’interface web. Le firmware est disponible sur le site de Synology.

mise à jour : pour la version DSM 4.2 (sortie après la création de mon article), vous pouvez l’installer directement ; Voici le lien de téléchargement :
http://global.download.synology.com/download/DiskStation/DSM4.2/3211/DSM_DS109j_3211.pat

D’abord, il faudra installer le firwmare 3.2 ; le fichier de mise à jour se nomme  DSM_DS109j_1955.pat (lien : http://ukdl.synology.com/download/DiskStation/DSM3.2/1955/DSM_DS109j_1955.pat)
Ensuite, vous pourrez mettre à jour en 4.0 ; (le fichier de mise à jour se nomme DSM_DS109j_2228.pat (lien : http://ukdl.synology.com/download/DiskStation/DSM4.0/2228/DSM_DS109j_2228.pat)
puis ensuite vous pourrez alors installer la version 4.2 ( lien : http://ukdl.synology.com/download/DiskStation/DSM4.2/3211/DSM_DS109j_3211.pat)

Pour installer ces mise à jour, n’utilisez pas l’assistant Synology, mais utilisez l’interface web (dans le panneau de contrôle : mises à jour DSM) et cliquez sur « installation manuelle« 

Si vous passez en DSM 4.2 : pensez à mettre à jour l’audio,la download station, l’itunes server et les autres packages via l’interface web après l’installation (éventuellement en cochant beta dans les réglages / « channel update« :

synoupdatepkg

———— ET VOILA :)
synoupgrade
remarque : votre synology se comporte maintenant comme un DS109j

Cette astuce peut marcher sur d’autres modèles de disktation avec quelques petites adaptations (le paramètre « unique » du ficher synoinfo.conf) mais avant tout vous devrez vérifier quel type de processeur votre modèle et le modèle cible de mise à jour possèdent. Voici un lien avec la liste des Processeurs pour chaque modèle :

http://forum.synology.com/wiki/index.php/What_kind_of_CPU_does_my_NAS_have
ou
http://xpenology.com/forum/viewtopic.php?f=2&t=538

autres liens utiles:

http://www.timo.dk/wp/2011/08/07/upgrading-the-synology-106e-firmware-to-to-3-1/

http://www.robvanhamersveld.nl/2013/01/21/install-and-test-synology-dsm-in-a-virtual-machine/

iPhoneBrowser 1.9.3b fonctionne sur windows 8 64 sans quicktime installé

nouvelle version : fonctionne maintenant sous  Windows 8 64 bits sans avoir quicktime installé (sinon ca plantait au démarrage à cause de la référence introuvable AxQTOControlLib)

Continue reading

Master Data Services : outil de mises à jour de requêtes Excel

Hi

This small tool allows you to Load, Edit, and save MDS queries with operators that are not available in current mds add-in
232951
you can download the source code (.Net C# 4.0 Client Profile, VS2010) of my tool here (FREE) HERE
OR
binary only: HERE

very easy to use:

Load your already generated query

then choose a new Operator and edit the criteria

and then save the updated query

you can use all these operators:
[Description("")] NotSpecified,
[Description("=")] IsEqual,
[Description("<>")] IsNotEqual,
[Description("LIKE")] Like,
[Description("NOT LIKE")] NotLike,
[Description(">")] GreaterThan,
[Description("< ")] LessThan, [Description(">=")] GreaterThanOrEqual,
[Description("< =")] LessThanOrEqual,
[Description("MATCH")] Matches,
[Description("NOT MATCH")] NotMatches,
[Description("REGEX")] ContainsPattern,
[Description("NOT REGEX")] NotContainsPattern,
[Description("IS NULL")] IsNull,
[Description("IS NOT NULL")] IsNotNull,
[Description("IN")] In,
[Description("NOT IN")] NotIn,
[Description("DIRECT DECENDANTS")] DirectDecendants,
[Description("ALL DECENDANTS")] AllDecendants,

More info on sql mds 2012 MSDN blog

NWZ-E463/E463HK/E463K/E464/E464K/E465 débridage du son walkman sony

Bonjour

un nouvel article concernant cette gamme:

il semblerait qu’il faille posséder un logiciel de chez sony (interne) pour flasher la memoire NAND et donc pour pouvoir changer la destination de ces modèles:

extrait du manuel de service (en anglais) :

How to use the destination setting tool
Note 1: Please use this tool after closing other application software.

Model : NWZ-E463/E464/E465

Destination setting (DEST)
The destination setting, language information, and sound pressure
regulation information are written in the NAND fl ash memory.

Note: Not used for the servicing.

Cependant, comme je suis sympa :), je vous laisse le constater par vous même en cliquant sur l’image suivante, qui vous donnera accès au manuel de service

Si vous bousillez votre walkman, je vous aurais prévenu : il y a des risques ;  donc ne ralez pas si ca ne marche plus après :) )

Deux livres sur Microsoft SQL Server 2008 R2 Master Data Services

A ma connaissance, il existe 2 livres principaux(en anglais seulement),
traitant de SQL 2008 R2 Master Data Services, la solution de MDM de Microsoft,
qui est incluse dans la suite SQL Server 2008 R2.

J’ai eu l’occasion d’échanger personnellement quelques discussions avec les auteurs de ces 2 livres
(principalement via internet, sur le forum Microsoft MDS ou par email, téléphone),
qui m’ont gentiment offert un exemplaire de leur livre, afin de pouvoir exposer mon point de vue.

Voici donc une présentation des deux livres,
le but n’étant pas de mettre des notes et de dire si l’un ou l’autre est mieux, mais plutôt
de présenter les différences et le contenu.

Le 1er livre que j’ai pu lire donc, il y a déjà quelques mois, étant celui de

 Suzanne Selhorn et Tyler Graham,
de l’équipe MDS Microsoft elle-même :

Microsoft SQL Server 2008 R2 Master Data Services: 

Implementation & Administration

(360 pages)

Ce livre fut pour moi, ayant découvert MDS quasiment à sa sortie, comme un livre de chevet, si j’ose dire. Les pages usées peuvent en témoigner !
J’ai eu l’occasion de me servir de cet ouvrage à de nombreuses reprises, notamment pour avoir des références, comme j’utiliserais un dictionnaire.

Voici le plan du livre:

Chapitre 1 : Introduction à MDS

-          qu’est-ce que le master data management

-          histoire du master data management

-          un aperçu des solutions de MDM

-          la solution MDM de Microsoft

-          à propos de l’exemple « société’

-          résumé

Chapitre 2: installation et configuration

-          déterminer le périmètre initial de votre projet

-          préparer votre serveur web

-          installer MDS

-          créer une base de donnée MDS

-          créer l’application web de gestion des Master Data

-          sécuriser votre application Web

-          obtenir la dernière version de MDS

-          résumé

Chapitre 3 : commencer un projet MDS

-          Comment reconnaitre des données de référence quand j’en vois

-          Modèles de processus métier

-          Rôles système

-          Associer les données (mapping)

-          Un exemple : la société « Main Street Clothing »

-          Déterminer les types de sytème

-          Nettoyage des données pour l’import initial vers MDS

-          Résumé

Chapitre 4 : Création de votre modèle

-          Concepts de modélisation MDS

-          Créer un modèle

-          Déployer un modèle

-          A propos des modèles

-          A propos des entités

-          A propos des membres

-          A propos des attributs

-          A propos des groupes d’attributs

-          Utilisation des services Web

-          Résumé

Chapitre 5 : Intégration de MDS avec d’autres systèmes

-          Architecture de « staging »

-          Préparation des données pour l‘import

-          Chargement des membres

-          Chargement des attributs

-          Chargement des relations

-          Import des données dans les tables de « staging »

-          Initialisation du processus de « staging »

-          Utilisation des services web pour établir les données

-          Les erreurs qui peuvent se produires pendant le « staging »

-          Comment voir la table de « staging batch »

-          Résumé

Chapitre 6 : travailler avec les hierarchies et les collections

-          Hiérarchies « nichées » (en anglais : « ragged ») et hiérarchies basées sur un niveau

-          Création de hiérarchies dérivées

-          Paramétrage du système pour les hiérarchies

-          Création de hiérarchies explicites

-          Hiérarchies récursives

-          Hiérarchies dérivées incluant une hiérarchie explicite

-          Collections

-          Création de hiérarchies avec les services Web

-          Résumé

Chapitre 7 : travailler avec les données de référence

-          Comment voir l’entité de base

-          Filtrer des données dans la grille

-          Tri et pagination

-          Edition des attributs

-          Export des membres

-          Travailler avec les données hiérarchiques

-          Transactions

-          Commentaires

-          Métadonnées

-          Utilisation des services Web pour agir sur les membres

-          Résumé

Chapitre 8 : utilisation des règles métier

-          Apercu des règles métier

-          Création d’une règle métier

-          Configuration de l’expression d’une règle

-          Publication d’une règle

-          Application des règles métier

-          D’autres fonctions des règles métier

-          Configuration des notifications par e-mail

-          Création et déclenchement d’un flux de travail (« Workflow »)

-          Utilisation des services Web pour gérer les règles métier

-          Résumé

Chapitre 9 : création des versions de données

-          Aperçu des versions

-          Mise à jour du nom et de la description de votre version

-          Statuts des versions

-          Validation d’une version

-          Revue et retour-arrière sur des transactions

-          Publier et copier une version

-          Indicateurs de version («version flags »)

-          Voir les ancêtres d’une version

-          Utilisation des services Web pour travailler sur les versions

-          Résumé

 Chapitre 10 : utilisation des métadonnées

-          Le modèle de métadonnées

-          Ajouter des métadonnées

-          Enrichir le modèle de métadonnées

-          Utilisation des métadonnées via les services Web

-          Résumé

Chapitre 11 : implémentation de la sécurité

-          Apercu de la sécurité

-          Utilisateurs et groupes

-          Administrateurs

-          Tester les permissions

-          Permissions fonctionnelles localisées

-          Permissions sur le modèle objet

-          Supprimer des permissions

-          Permissions des membres hiérarchiques

-          Déterminer quelles permissions appliquer

-          Paramétrer la sécurité en utilisant les services Web

-          Résumé

Chapitre 12 : publication des données vers des systèmes externes

-          Export des données vers les systèmes de souscription

-          Formats des vue de souscription (« subscription views » en anglais)

-          Architecture de la vue commune

-          vues de souscription et déploiement de modèle

-          création d’une vue de souscription avec les services Web

-          comment la société « Main Street Clothing » utilise les vues de soucscription

-          résumé

chapitre 13 : extension de MDS avec les services Web

-          exposition du service Web

-          exposition du WSDL

-          création d’un projet MDS dans Visual Studio

-          création d’une couche d’abstraction

-          actions du service Web MDS

-          Les actions les plus courantes

-          Gestion des erreurs dans le service Web

-          Résumé


Voici le 2ème livre sorti, à ma connaissance, sur MDS,
par  Jeremy Kashel, Tim Kent et Martyn Bullerwell

 

Microsoft SQL Server 2008 R2 Master Data Services

 

(337 pages)

Chapitre 1 : la gestion des données de référence

  • le besoin de gérer les données de référence
  • mises à jour manuelles
  • des descriptions différentes pour les mêmes attributs
  • fusions et acquisitions
  • apercu de la gestion des données de référence
  • qualité des données
  • gestion des données de référence opérationnelle et analytique
  • MDM analytique
  • MDM opérationnel
  • Différentes approches du MDM
  • « hub » de transactions
  • Registre
  • Hybride
  • Gouvernance des données
  • « data stewardship »
  • Changements politiques et organisationnels
  • Résumé
  • Références

Chapitre 2 : aperçu de Master Data Services

-          Aperçu de master data services

-          Architecture de MDS

  • Base de données MDS SQL Server
  • IIS

-          Master Data Manager

  • Accéder au Master Data Manager

-          Résumé

Chapitre 3 : installation et configuration de MDS

-          Planification d’une installation de MDS

  • Topologie du serveur
  • Compte de service de la base de données
  • Compte administrateur

-          Installation de Master Data Services

-          Gestionnaire de configuration de MDS

  • Configuration de MDS à la 1ère utilisation

-          Installation des modèles d’exemple

-          Résumé

Chapitre 4 : création et utilisation des modèles

-          Aperçu du modèle objet MDS

-          Modèles

-          Entités et attributs

  • Attributs
  • Attributs de domaine et relation inter-entités
  • Création d’une entité
  • Edition d’une entité

-          Membres

  • L’explorateur du « Master Data Manager »

-          Groupes d’attributs

  • Création de groupes d’attributs
  • Utilisation des groupes d’attributs

-          Hiérarchies

  • Hiérarchies dérivées
  • Hiérarchies explicites

-          Collections

  • Création d’une collection

-          Métadonnées MDS

  • Modification des metadonnées MDS par défaut
  • Voir les métadonnées
  • Métadonnées définies par l’utilisateur

-          Résumé

Chapitre 5 : Gestion des versions

-          Introduction aux versions

  • Le besoin des versions
  • L’interface des versions
  • Statut des versions

-          Création et gestion des versions

  • Copie d’une version
  • Gestion des versions
  • Utilisation des versions

-          Validation des versions

  • Statut de validation de membre
  • Valider une version

-          Verrouiller, déverrouiller, et publier des versions

  • Notifications
  • Verrouiller des versions
  • Déverrouiller des versions
  • Publier des versions

-          Gestion des indicateurs (« flags », en anglais »)

-          Transactions

-          Résumé

Chapitre 6 : importer des données dans MDS

-          Le processus de chargement des « staging »

  • Introduction

-          Peupler MDS – étape 1 : peupler les tables de « staging »

  • Création de nouveaux membres
  • Création de nouvelles collections
  • Ajout de membres à des collections
  • Mise à jour d’attributs de membre
  • Suppression d’un membre (ou d’une collection)

-          Peupler MDS –étape 2 : invoquer le processus de « staging »

-          Peupler MDS – étape 3 : valider le modèle

-          Effacer les tables de « staging »

-          Erreurs dans le processus de staging

  • Codes de réussite
  • Codes d’avertissements
  • Codes d’erreur

-          Automatiser le processus de chargement de MDS avec SSIS

-          Résumé

Chapitre 7 : Règles métier et flux de travail

-          Introduction aux règles métier dans MDS

  • Exécuter les règles métier
  • Aperçu technique

-          Conditions et actions

  • Conditions
  • Actions

-          Interface des règles métier

-          Création des règles métier

  • Créer les attributs de règles métier requis
  • Créer les règles métier pour les tailles du magasin (« Store Size » , en anglais)

-          Notifications

-          Flux de travail et SharePoint

  • Installation
  • Règle métier d’approbation du magasin
  • Résumé

Chapitre 8 : extraction des données de MDS

-          Introduction

  • Livraison de données de référence
  • Vue de souscription
  • Formats
  • Création de vue de souscription
  • Livraison de données de référence avec BizTalk
  • Cadre du scénario d’exemple
  • Création de la base d’exemple
  • Création du projet BizTalk
  • Déploiement de la solution BizTalk
  • Test de la solution BizTalk
  • Résumé

Chapitre 9 : interface de programmation appliquée (API)

-          Introduction à l’API MDS

  • Qu’est-ce qu’un service WCF ?

-          Débuter avec l’API des services Web

  • Créer un projet de services Web
  • Explorer les métadonnées de MDS

-          Les « assemblies » MDS

  • Création d’un projet avec les « assemblies » MDS
  • Mettre en œuvre une connexion

-          Création d’un « Web Part » MDS SharePoint

  • Installation
  • Création du « Web Part »
  • Récupération de données de MDS

-          Intégration du flux de travail SharePoint

  • Déploiement de la solution du flux de travail
  • Exécution du flux de travail SharePoint

-          Résumé

Chapitre 10 : Sécurité dans Master Data Services

-          Aperçu de la sécurité de Master Data Services

-          Administration d’utilisateur et de groupe

  • Ajouter un utilisateur
  • Modifier un utilisateur
  • Maintenance des groupes

-          Permissions d’utilisateur et de groupe

  • Permissions sur les fonctions
  • Permissions de modèle
  • Permissions sur les membres de hiérarchie

-          Résumé


Conclusion

Ces 2 livres abordent MDS différemment mais on y trouve des similitudes - forcément.

A noter qu’ils proposent des téléchargements des codes source utilisés, ce qui est plutôt appréciable,
 si l’on veut éviter de retaper tous les codes proposés (en C# principalement).

lien vers les codes sources du livre de Microsoft 

lien vers les codes sources du livre de PacktPub

Ces 2 livres se complètent assez bien. Le 1er
 (celui publié de Microsoft) est comme un dictionnaire MDS pour moi,
 et traite plus spécialement
, comme indiqué dans son titre,
 de l’implémentation et de l’administration, 
tandis que le second (celui publié par Packt publishing) porte plutôt l’accent sur le coté réalisation technique
 (import avec SSIS, association avec Biztalk, et Sharepoint, notamment) et,
 à mon avis, se destine davantage à des techniciens ou au moins à un public averti.

Remarque : vous pouvez voir une excellente revue complète
 du livre de Jeremy Kashel sur le blog de mon ami et collègue Marius Zaharia (en anglais)